Le projet est centré sur l’appui technique aux coopératives qui se développent dans le département de Matagalpa, en coordination avec le mouvement des coopératives au niveau national.

Des coopératives d’habitation se constituent au Nicaragua pour contribuer à concrétiser le droit à un logement digne grâce aux principes de l’autogestion, de l’entraide mutuelle et de la propriété collective, qui permettent de contrer la spéculation immobilière, de diminuer les coûts et de renforcer l’organisation communautaire et la cohésion sociale.

Le contexte

Le déficit de logement est important au Nicaragua et le gouvernement n’applique pas la loi existante sur le logement social. En effet, les subventions vont aux promoteurs immobiliers qui proposent des logements qui ne correspondent pas aux capacités économiques de la majorité de la population. Le mouvement national des coopératives d’habitation peine à faire reconnaitre le droit aux subventions des coopératives. Cependant, des municipalités reconnaissent la validité du modèle coopératif et soutiennent concrètement des groupes d’habitant·es organisés en coopératives, notamment en facilitant l’accès aux terrains. Les succès remportés par quelques coopératives dans le département de Matagalpa ont déjà eu un effet multiplicateur.

La démarche

Sept coopératives sont déjà organisées et légalisées dans le département de Matagalpa grâce au soutien technique facilité par le projet. Nous prévoyons de les renforcer de manière intégrale dans leur capacité à l’autogestion et à la négociation avec les autorités locales, afin d’avancer un maximum dans la réalisation de leur projet de construction et de démontrer ainsi la viabilité et la pertinence du modèle coopératif aux autorités et bailleurs de fonds.

UrbaMonde s’implique activement dans la mise sur pied de mécanismes de financement solidaires qui servent de levier pour fortifier le mouvement, tout en contribuant à diminuer le déficit de logement. Des organismes de coopération sont invités à se joindre à cet effort.

Activités

  • Incidence politique
    Campagne permanente auprès des autorités locales et nationales, au travers de réunions de négociations, évènements publics, en coordination avec le mouvement au niveau national.
  • Renforcement du modèle
    Formation des membres des coopératives à l’autogestion, y compris financière, au travers de modules de formation, participation au mouvement national et centroaméricain.
  • Accès aux financements
    Renforcement du fonctionnement du fonds rotatif existant, formulation des projets de construction, recherches de financements, création d’un fonds rotatif pour les crédits de construction.
  • Assistance technique
    Renforcement qualitatif des capacités de l’équipe, au travers de formations, assistance spécialisée, stages.

Partenaire local

MULTIPRO coopérative de services professionnels, en coordination avec la CENCOVICOD, organisation faîtière.

Bénéficiaires

Directement, environ 250 familles aux revenus modestes, organisées en une dizaine de coopératives. La majorité de ces familles est sous la responsabilité des femmes. Indirectement, ce programme renforce le mouvement pour le droit au logement, à l’échelle nationale.


Parler de logement c’est parler de sécurité, d’éducation, d’hygiène, de confiance en soi, d’estime pour nos enfants, pour nous-mêmes et pour notre environnement.

Faniz Giron, coordinatrice de la coopérative CENCOVICOD, Nicaragua

Fiche technique

Localisation

Nicaragua

Période2015-2024
Statut

En cours

OrganisationurbaMonde-Suisse
BailleursFEDEVACO, FGC
ContactSuzanne Lerch