L'habitat collaboratif: une réponse concrète à la pandémie de COVID-19

Activités / Documentation et ressources / Etude COVID & habitat collaboratif

Une étude menée par urbaMonde montre que les coopératives d'habitation résistent mieux aux impacts de la pandémie que les autres formes de logement.

Mis à jour le
Localisation
Global
Année
2020
Statut
Terminé
Organisation
  • urbaMonde-France
Contact
Pierre Arnold
Client

A la demande de notre partenaire We Effect, nous avons réalisé entre août et décembre une étude mondiale sur l’influence du type de logement sur les réponses citoyennes aux effets sanitaires, sociaux et économiques de la pandémie de COVID-19.

Après avoir mené un sondage mondial auquel ont participé 1047 personnes de 72 pays ou îles des Caraïbes en septembre et octobre, nous avons réalisé 52 entretiens avec des personnes de différents pays qui ont participé au sondage ou des représentant·e·s de We Effect dans différentes régions, pour approfondir sur les différents contextes et réponses apportées par les habitant·e·s à la pandémie.

L’étude met en évidence que les personnes qui vivent dans des habitats collaboratifs, en particulier des coopératives d’habitants, des fiducies foncières communautaires (CLT - Community Land Trust), des habitats participatifs, écolieux et autres communautés intentionnelles ont pu développer des activités solidaires avec leur voisinage direct, et souvent aussi avec des groupes vulnérables de leur quartier. Les types d’habitats en propriété collective du foncier démontrent également une importante résistance aux expulsions et saisies immobilières qui dans de nombreux pays n’ont malheureusement pas cessé en 2020 durant la pandémie.

Ainsi, aucun·e·s des habitant·e·s de Coopératives d’usagers et de CLT qui ont participé au sondage n’ont ressenti de menace d’expulsion depuis le début de la pandémie, contrairement à celles et ceux qui habitent dans des logement en propriété individuelle, locatifs, prêtés, ou dans une situation irrégulière vis-à-vis de leur logement.

Par conséquent, cette étude est une nouvelle pièce qui s’ajoute au plaidoyer d’urbaMonde et de ses alliés du Réseau CoHabitat en faveur de politiques publiques nationales et locales qui facilitent le développement de projets d’habitat collaboratif sous ses différentes formes, efficaces pour affronter collectivement des crises comme cette pandémie, mais aussi des crises économiques ou des désastres divers.


Télécharger le rapport complet de l'étude en français

Pour une version PDF légère, veuillez télécharger la version basse résolution

L'étude est également disponible en Anglais et en Espagnol